Pour retrouver les informations antérieures, cliquer sur « Historique »

ANNÉE  2019

Mardi 16 avril 2019 :

« Oyez ! Oyez ! Braves gens ! Il est porté à votre connaissance qu’un concert organisé par Les Amis de la Bourrache se tiendra le vendredi 26 prochain, à 20 h 30, à la salle municipale de Villegâts, petit village d’irréductibles défenseurs de la chanson française. Vous êtes toutes et tous cordialement invités à venir y applaudir notre jeune ami Nicolas, fils de notre bien-aimé contrebassiniste Gilles, qui, d’ailleurs, l’accompagnera sur scène. Tendresse et poésie seront à l’honneur, mes ami(e)s. Bienvenue dans les Vendredis de la Bourrache ! …»

Samedi 6 avril 2019

Très intéressante rencontre que celle de nos lectrices et lecteurs avec Marie d’Ardillac cet après-midi. L’assistance a suivi avec un grand intérêt les explications claires et pertinentes de cette écrivaine. Chacune et chacun ont pu questionner l’auteure d’ « Aspie je t’M » sur les problématiques de l’autisme Asperger, sujet délicat s’il en est. Il est évident qu’au sortir de cet échange nous ne regarderons plus les autistes de la même manière. Certes, Marie d’Ardillac n’intervenait pas en qualité d’expert sur le sujet mais son témoignage n’a laissé personne indifférent et sa connaissance fine du sujet a enrichi ce débat de la plus belle façon. Au total, nous sommes repartis enchantés de cette rencontre.
C’était le deuxième café littéraire organisé par Les Amis de la Bourrache depuis janvier, le prochain aura lieu le 25 mai prochain. Nous recevrons Monique Guérin-Simonnaud, auteure de notre terroir…
Nous rappelons que ces séances sont ouvertes à toutes et à tous, et qu’elles sont libres.

Samedi 30 mars 2019

Assurément, les spectateurs qui ont assisté à notre soirée des « Vendredis de la Bourrache », 34ème du nom, n’auront pas regretté le déplacement. Nous avons reçu de nombreux éloges pour la qualité de ce concert. Fred a impressionné notre public. Quelle personnalité ! Sa voix de stentor a conquis l’auditoire, car s’il sait clamer ses révoltes sans modération et sans faire dans la dentelle, il sait aussi adoucir le ton et se faire tendre et bouleversant. Entre colère et tendresse, Fred a conquis toutes celles et ceux qui s’étaient donné rendez-vous à Villegâts pour l’applaudir. Comme d’habitude, on a pu, après le spectacle, échanger avec l’artiste autour du copieux buffet que l’on doit aux dons du public. Un chaleureux merci à Fred de la part de toutes et tous.
Le mois prochain, nous recevrons Nicolas Gluard. Jeune charentais, il est le fils de notre bien-aimé contrebassiniste Gilles.  Dans un répertoire de reprises, il s’accompagne à la guitare. Nul doute que son papa aura à cœur de lui tenir compagnie dans ce récital. Du bon plaisir en perspective !...

 

Deuxième café littéraire des Amis de la Bourrache
Samedi 6 avril, à 15 h, nous recevrons Marie d’Ardillac à la salle municipale de Villegâts pour une causerie-débat autour de son livre

« Aspie je t’M ».
Ce roman aborde le thème délicat de l’autisme…
Entrée libre. 

 

« Avis à toutes et à tous, amies et amis de la musique et de la chanson française !
Devinette : que se passera-t-il vendredi 29 mars à Villegâts ?...Vous donnez votre langue au chat ?...Ce sera le 34ème « Vendredi de la Bourrache » ! Soyez nombreuses et nombreux à venir applaudir FRED, chanteur tourangeau de talent (bien sûr, nous ne recevons que des artistes talentueux). Il n’est pas faux de dire de lui qu’il y a du Renaud dans sa gouaille et dans ses textes…Vous apprécierez, j’en suis certain. »
NB : il est déjà passé dans nos VdLB le 27 octobre 2017.

 

Ainsi, vendredi dernier, notre hôte creusois, Antoine Le Réveilleux, nous a entraînés dans son univers très particulier. Mêlant poésie de nos belles campagnes et mélopées envoûtantes, dans un parler un peu étrange à nos oreilles (il semble venir de la lointaine province de nos cousins du Québec), frappant de ses pieds des rythmes lancinants pour accompagner ses mélodies, Antoine nous a entraînés loin des sentiers battus, faisant naître la joie et les rires, nous faisant participer à la fête à laquelle il nous invitait. Nous fûmes surpris, avouons-le : pareil spectacle fut pour nous tous une découverte. Un grand merci à Antoine pour cette veillée festive aux consonances de jadis et de maintenant.
Le mois prochain, le 29 mars, ce sera Fred Chavlem qui nous régalera. Cette fois, l’ambiance sera plutôt celle de Renaud…

 

 Mes ami(e)s. Ce Creusois généreux vous invite à la découverte de son univers particulier. Il vous proposera ses chansons et ses musiques, dont l’inspiration se nourrit des traditions de la France profonde mais aussi de celles de nos cousins du Québec. Violoneux, joueur de bouzouki ou autres instruments que l’on connaît moins, il vous embarquera dans un voyage insolite. Ne manquez pas ce rendez-vous qu’il vous donne… »

(Publié le 10/02/19, 21 h 18)

Lundi 29 janvier 2019

Ce samedi, magnifique concert Brassens ! Alain Brisemontier a su partager avec notre public sa passion de Brassens avec un talent fou. Cet interprète professionnel venu d’Angers a captivé et enthousiasmé un public généreux (une soixantaine de personnes venues parfois de loin pour l’occasion). Magnifique concert, dis-je, magnifique interprète, fin connaisseur de l’homme à la moustache, et captivant conteur. Sa narration fourmillait d’anecdotes inédites, de scènes vivantes de la vie de Georges. Ses interprétations aussi furent magnifiques. J’affirme que nul dans la salle ne fut lassé. Mieux : on lui en redemanda. Bref : totale réussite pour l’immense plaisir de toutes et de tous venus à ce rendez-vous des « Amis de la Bourrache ». Retrouvons-nous avec le même bonheur, si vous le voulez bien, le vendredi 22 février prochain autour d’Antoine Le Réveilleux, musicien-conteur-poète creusois de la mouvance traditionnelle…

Ce samedi, que du Brassens à la salle municipale de Villegâts, et de l'excellent !...

Ce samedi 19 janvier 2019, à 15 h, se tint, à la salle municipale 
le « 1er café littéraire des Amis de la Bourrache ».

Judith RAPET était notre invitée. Auteur talentueuse de romans dits « de terroir », elle dépeint de façon fort vivante, dans un style souple et féminin, les conditions de vie des femmes dans la société saintongeaise du XVIIème siècle à nos jours. Elle s’appuie pour ce faire sur des données historiques incontestables : les documents d’époque (registres paroissiaux, minutes notariales…). Elle a donc répondu avec une grande précision tant sur ces données que sur sa façon de procéder pour mettre en scène ses personnages si attachants. Le public a été conquis par sa simplicité, son érudition, sa modestie, et son talent. Ce furent des heures charmantes que partagèrent l’assistance (que l’on aurait pu souhaiter plus étoffée) et cette romancière que l’on aime beaucoup. À l’issue de cette causerie, Judith a gentiment dédicacé ses ouvrages, pendant que l’auditoire consultait la documentation qu’elle avait apportée pour illustrer ses propos, tout en buvant le thé ou le café et dégustant pâtisseries et crêpes – tout était délicieux - que nos adhérents avaient élaborés à cette intention.
Prochain rendez-vous avec le 2ème café littéraire : 
Samedi 6 avril, même heure, même lieu, avec comme invitée : Marie d’Ardillac, pour son ouvrage « Aspie je t’M » (thématique de l’autisme Asperger).

04/01/19

Évènement à Villegats le 19 prochain : les Amis de la Bourrache tiendront leur premier café littéraire ! Notre invitée sera Judith Rapet, belle plume charentaise s'il en est. Ouvert à toutes et à tous ! Entrée libre !...Elle inaugurera un cycle de trois sessions sur le thème de la condition féminine. Vous serez bien entendu tenus informés quant aux deux sessions sivantes (invitées et dates). Ce triptyque s'étalera sur le premier semestre.Venez nombreuses et nombreux !

Mardi 1er janvier 2019

Mes ami(e)s, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente annnée, qu'elle vous comble de bienfaits : joie, bonheur, santé, épanouissement...

ANNÉE  2018

Vendredi 7 décembre 2018

Je serai demain en séance de dédicaces à Civray (86)

C'était vendredi dernier, 30 novembre...

« Comme je le disais il y a un mois à propos de Céline et François (Les Pieds dans l’Ô), ce vendredi de la Bourrache, encore une fois, fut excellent. Le groupe nord-charentais « Tit brin cajun » nous a régalés. Ce fut pour beaucoup d’entre nous la belle découverte d’un style peu connu chez nous, avec ses rythmes irrésistibles, qui entraînent à danser. Le mélodéon (sorte d’accordéon diatonique typique de cette Louisiane lointaine, est extrêmement entraînant. Les rythmes et les mélodies sont particulièrement sympathiques, et les musiciens de cette formation sont tous excellents. Que du bonheur à Villegâts, dans nos réunions mensuelles ! Pas de concert en décembre. Rendez-vous en janvier, le samedi 26. Nous recevrons Alain Brisemontier, professionnel de la scène, pour un spectacle de deux heures (le quatuor O+, exceptionnellement, n’assurera pas de première partie, comme c’est l’usage). Ne manquez surtout pas ce récital : vous serez conquis. Alain était parmi nous en juillet dernier, sur notre festival « Arts en fête » et fut largement apprécié… ».